Les derniers commentaires de SHKareshi

Portrait de SHKareshi

Très bien ! Alors globalement, le manga "Eclat(s) d'âme" que nous avons publié propose des personnages très variés : http://akata.fr/series/eclats-dame

Dans "Bless You", il y a aussi des personnages qui s'avèrent bisexuels au fil des tomes : http://akata.fr/series/bless-you

On connait moins les romans, mais quoiqu'il en soit, vous pouvez par exemple vous rendre sur le site "Planète Diversité" qui référence de nombreux ouvrages. Ici, voici le lien vers la fiche "bisexualité : https://planetediversite.fr/category/bisexualite/

 

Portrait de SHKareshi

Bonjour,

Merci pour votre message, et ravi que le manga vous intéresse. Ce n'est pas grave, si vous le prenez "juste" à Noel. C'est très bien aussi :)

Par contre, nous ne sommes pas sûr de comprendre votre question… Vous voulez dire que vous cherchez des oeuvres avec des personnages bisexuels ?

Portrait de SHKareshi

Désolé, pour des raisons de mauvaise compréhension avec le Japon, nous avons du ré-arranger le planning à la dernière minute. Pardon ! Les premières pages restent disponibles ici :

http://www.akazoom.fr/prisonnier-riku-t1

http://www.akazoom.fr/magical-girl-of-the-end-t1

Désolé !!! Ce sont les aléas de cette période compliquée…

Portrait de SHKareshi

Désolé, pour des raisons de validations Japon, le planning a été chamboulé. Et sur "Nos c(h)oeurs évanescents" et "En proie au silence", ce n'était disponible que pendant 24H. Désolé désolé ! On peut proposer de lire le premier chapitre gratuitement ici => http://www.akazoom.fr/en-proie-au-silence-t1

Portrait de SHKareshi

Excusez-moi, où êtes-vous domicilié ? Et passez-vous par les stores français ?

Portrait de SHKareshi

Eh bien, vous croyez très mal. Les ayant-droits refusent catégoriquement qu'on donne des fichiers en téléchargement libre et sans protection. Avant de commencer la vente au format numérique, ils nous ont demandé quelles seraient les protections, et nous devons faire valider individuellement chaque plateforme par laquelle nous vendons nos e-pubs. Les territoires de vente sont stipulés dans les contrats, et même les prix de vente. On nous a refusé la vente à 3,99 euros (ce qu'on voulait à l'origine), en disant que c'était trop différent par rapport au prix du format papier. Pour chaque opération de réduction du prix de vente, nous devons obtenir l'accord du jour, de la durée, du prix, et en général, même si on fait une réduction du prix de vente numérique, on paye les droits au prix standard. Et à la fin des opérations commerciales, on doit faire un bilan, donnant le nombre d'exemplaires vendus à prix réduits, et si cela a un impact sur les ventes des tomes suivants.

En l'occurence, pour ces mangas gratuits, on a dû tout faire valider. Certains ayant-droits ont refusé les epubs, car nous ne pouvions pas appliquer des DRM qui feraient que les fichiers s'effaceraient automatiquement des supports à la fin de la période. Donc, parler de laisser des fichiers en téléchargement libre sur notre site…

Du coup, vous ne voudrez probablement pas "connaître" ces ayant-droits que vous jugerez bien vite. Mais si, comme nous, on travaille avec une culture étrangère, on essaie de la comprendre. Derrière tous ces proces contraignants, il y a aussi la volonté de protéger les auteurs. De toute façon, ces mêmes ayant-droits ne sont pas rassurés par les utilisatuers hors Japon, quand ils voient que des versions françaises papier, officielles, sont découpées, scannées, puis se retrouvent sur des sites illégaux qui font de l'argent via des publicités très borderline. Et que des auteurs japonais se font insulter sur les réseaux sociaux quand les mêmes scans illégaux sont retirés des sites en question.

Entre un monde parfait, libre, dans lequel tout le monde respecte tout le monde, et la réalité, il y a hélas un fossé énorme. Et pour les nuances, je reviens vers ce que j'ai déjà dit : on propose gratuitement des mangas en lecture libre, en ligne, depuis maintenant 3 semaines. Ca fait partie des nuances que vous évoquez. Je ne vois pas, au final, ce que les libraires viennent faire dans ce débat : ils peuvent lire les mangas en streaming de la même manière, et quand ils ont besoin de support de travail, ils nous contactent et on leur envoie des PDF. Ce qu'on n'a pas manqué de faire pendant le confinement, pour les aider à préparer la reprise.

A bonne entendeur… 

Portrait de SHKareshi

Cher Editeur indépendant qui n'a pas le courage d'assumer son nom,

Nous sommes aussi un éditeur indépendant… et, comme vous devez le savoir, les droits ne se gèrent pas "en claquant des doigts". En outre, tout ce qu'on fait doit être vérifié par les ayant-droits, qui sont au Japon, et donc, on ne fait pas ce qu'on veut.

Et donc, pour les personnes qui veulent lire des choses gratuites, sans s'inscrire sur aucun site, on a une autre offre gratuite qui est disponible, en "streaming" ici => http://www.akata.fr/actus/reste-chez-toi-avec-un-manga

Là où on marche vraiment sur la tête, c'est qu'un éditeur indé (qui n'a manifestement pas le courage de s'assumer) vienne critiquer un autre éditeur indé qui essaie de faire son maximum dans le cadre contractuel qui lui est permis par ses ayant-droits… 

C'est bien beau de venir faire la morale, mais s'il existe d'autres solutions, vous auriez par exemple pu nous contacter pour nous en parler, pour nous faire des suggestions… Bref…

Portrait de SHKareshi

Bonjour,

Nous n'avons pas les droits numériques pour le monde entier, donc éventuellement, ça doit dépendre de là où vous habitez. Quoiqu'il en soit, sur quelle plateforme avez-vous essayé ?

Portrait de SHKareshi

Demain ! Pardon, le site n'est pas à jour avec le planning numérique. Je m'en occupe tout de suite… (on court partout en cette fin d'année, c'est dur…).

Portrait de SHKareshi

Ah ah, non je trouve pas ça sec du tout. J'apprécie (et j'ai honte) qu'à chaque fois quelqu'un prenne le temps de (re)lire et corriger. Ca fait plaisir !

Pages

© 2019 AKATA. Tous droits réservés.