Japon, période féodale. Il vint le moment où lors des combats, on commença à échanger sa vie contre un engagement économique. Le champ de bataille, là où le samouraï pouvait pleinement vivre la Voie du Bushido, venait de connaître une souillure moins pure que celle du sang.

Dans ce monde laminé par la finance et le mercantilisme, Hiroshi Hirata, le maître du gegika guerrier, nous livre avec ce recueil sept nouvelles dans lesquelles le pire adversaire de la Voie du Guerrier est l’argent !

Serie complete
Age minimum conseillé: 16 ans
  • Les volumes de cette série
L'argent du déshonneur

Vous avez aimé ? Alors vous aimerez peut-être :

Commentaires

Ippo le 10 11 2014 22:32

J'ai une question a vous posez, "L'argent du déshonneur" est t-il un manga ? Je pose cette question car Hiroshi Hirata ne se dit lui même pas mangaka, il se dit gekigaka. Donc "L'argent du déshonneur" qu'est-ce que c'est ? D'ailleurs Le Gekiga c'est un genre (comme romance ou action) ou plutôt c'est une classification éditorial (comme seinen ou shonen) ? Je me permet de vous posez cette question car cela n'est pas la première fois que vous travaillez sur cet auteur donc je pense que vous vous y connaissez un peu.

SHKareshi le 12 11 2014 21:31

Oh là là, voilà une question bien compliquée et pointue.

Dans l'absolu, en soi, les "shôjo", "shônen", "seinen" & co, en réalité, ce ne sont pas vraiment des genres. Ce sont plutôt des "catégories". Parce que si on est rigoureux, les genres en littérature c'est plutôt "fantastique", "polar", "science-fiction", "romance". Et toutes ces genres peuvent rentrer dans les catégories "shôjo", "shônen" etc etc…

Au Japon, sans aucun doute, "L'argent du déshonneur" est un gekiga = récit réaliste par opposition aux "mangas". Mais il y a des "mangas réalistes". De toute façon, globalement, tout ce que fait Hiroshi Hirata, c'est du gekiga historique.

Bref, tout ça c'est de la terminologie japonaise, qui est clairement en train de montrer ses limites en France. C'est pour ça que chez Akata, on essaie d'en sortir autant que possible, avec un système de collections complètement différents :

http://www.akata.fr/actus/les-collections-aux-editions-akata

http://www.akata.fr/actus/annonce-collection-wtf

Nous sommes persuadés et convaincus que pour sortir la BD japonaise de la ségrégation qu'elle connaît encore aujourd'hui, il faut arrêter d'utiliser autant que possible des mots japonais que seuls les experts utilisent (et mal parfois, d'ailleurs). La collection de "L'argent du déshonneur" a pour vocation de recevoir des "romans graphiques" (ou des "BD", peu importe comment on les appelle, en fin de compte) de qualité quelque soit leur origine.

J'espère que ça répond bien à la question ?

Ippo le 12 11 2014 21:51

Merci de votre réponse, et oui cela réponds a ma question ! :D En tout cas, je me prendrai ce titre !

xxiooup le 12 11 2018 13:17

Bonjour,

d'autres ouvrages du maître sont ils prévus svp?

Merci d'avance!

Laissez un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.