La Fillette au drapeau blanc remporte un prix UNICEF

Portrait de SHKareshi
Actus proposée par SHKareshi
Le lun, 04/11/2019 - 15:36
Catégories : 

Depuis désormais quatre ans, l'UNICEF a mis en place un prix autour de la littérature jeunesse. Nous avons eu la très bonne surprise d'apprendre que, pour l'édition 2019 de cette récompense, dont le thème était « Héroïnes et héros du quotidien, petits et grands combats de société », La Fillette au drapeau blanc vient de gagner dans la catégorie "13-15 ans" ! Cette annonce intervient dans le cadre des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Parrainée par l’écrivain Maxime Chattam, l’édition 2019 du Prix a été marquée par la participation de près de 8 000 enfants entre 3 et 15 ans (le double des années précédentes !) qui ont voté, partout en France, pour leur livre préféré parmi une sélection d’ouvrages. C'est donc le shôjo manga de Saya Miyauchi, inspiré d'une histoire vraie, qui a remporté dans la catégorie 13-15 ans. Plus d'infos sur le site de l'UNICEF.

Nous sommes particulièrement heureux de ce prix, car La Fillette au drapeau blanc est un ouvrage qui représente si bien notre ligne éditoriale. Un shôjo manga engagé et porteur d'espoir, qui casse les frontières et les cases, en nous rappelant que nous sommes, au-delà des différences, tous des êtres humains. En cliquant sur l'image ci-dessous, vous pourrez découvrir un extrait en ligne de ce manga.

A noter qu'en 2016, lors de la première édition de ce prix, Je reviendrai vous voir avait fait partie de la sélection. Et pour ceux qui apprécient ce genre d'oeuvres, nous ne pouvons que vous recommander la lecture d'Un pont entre les étoiles, un autre manga historique, se déroulant dans le contexte de la seconde guerre mondiale, et qui met en avant des enfants en proie aux nationalismes les plus nauséabonds.

 

La fillette au drapeau blanc

Tiré de l'histoire vraie de Tomiko Higa, La fillette au drapeau blanc raconte le destin trop ordinaire d'une véritable survivante de guerre.

Je reviendrai vous voir

Fukushima, le 11 mars 2011.

Un pont entre les étoiles

1936, Shanghai. Pour suivre son père, Haru, jeune  Japonaise, est contrainte de déménager en Chine, loin de son Nagasaki natal.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.