Annonce : Éclat(s) d'âme

Portrait de SHKareshi
Actus proposée par SHKareshi
Le jeu, 11/01/2018 - 12:30
Catégories : 

Si la fin de la publication du Mari de mon frère, le manga de Gengoroh Tagame, a laissé comme un vide en vous, eh bien, soyez rassuré·e·s ! C'est en effet avec beaucoup de plaisir que nous allons publier une nouvelle série abordant les problématiques rencontrées par les personnes LGBT dans les sociétés modernes. L'oeuvre que nous vous proposerons dès février est signée par Yuhki Kamatani, l'artiste à l'origine du shônen manga Nabari. Avec la verve graphique et narrative qu'on lui connaît, Kamatani nous livre cette fois-ci un titre bien plus intime et personnel. En effet, bien que biologiquement femme, Yuhki Kamatani assume aujourd'hui publiquement d'être X-gender. Aussi, c'est avec beaucoup de finesse, de pudeur et de réalisme, que l'artiste met en scène le quotidien de Tasuku, un adolescent "outé" qui, au contact d'autres personnes "comme lui", va apprendre à se connaître, mais aussi à s'accepter.

Résumé : « Deux jours avant les vacances d'été, je crois que... je suis mort ». C'est ce qu'a pensé Tasuku le jour où un de ses camarades de classe lui a piqué son smartphone, alors qu'il était en train de regarder une vidéo porno gay dessus. La rumeur s'est répandue comme une trainée de poudre. Tasuku, pense alors à se suicider, ne pouvant supporter cette réalité dont il n'avait pas encore complètement conscience lui-même, mais aussi par peur du regard de la société. Pourtant, alors qu'il s'apprête à sauter dans le vide, il aperçoit, au loin, une mystérieuse silhouette de jeune femme qui le devance et... saute dans le vide ?! Intrigué, terrorisé, il s'élance vers l'endroit d'où elle a sauté. Il y découvre, stupéfait, que la jeune femme est encore en vie, et qu'elle est l'hôte d'une sorte de résidence associative, véritable safe space où se réunissent diverses personnes LGBT. De rencontre en rencontre, le jeune lycéen va apprendre à se connaître, à s'accepter, et trouver sa place dans le monde. 

À noter que les tomes de ce manga seront commercialisés à notre ancien tarif de 7,95 euros, et comprendront deux pages couleurs en début d'ouvrage. La série, d'abord prépubliée dans les pages de Hibana, continue aujourd'hui sa vie sur l'application Manga One de l'éditeur Shogakukan.

Éclat(s) d'âme

« Deux jours avant les vacances d'été, je crois que... je suis mort ».

KAMATANI Yuhki

Yuhki Kamatani est un·e jeune auteur·e de la trentaine, et a déjà une très belle carrière. Ses premières œuvres, publiées chez Square Enix, ont très vite trouvé un fort écho. Les professionnels au Japon ne s'y sont pas trompés : Nabari fut très vite adapté en anime.

Commentaires (1)

Portrait de Kiou

Oh oui, mille fois oui et merci pour cette nouvelle !!!
C'est l'un de mes mangas préférés, aux dessins et à la mise en page magnifiques et au ton extrêmement juste. Je suis heureuse de savoir qu'il va désormais pouvoir se trouver sur mes étagères.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Entrez les caractères qui apparaissent dans l'image.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.