GUIBE Mathieu

Après avoir effectué une thèse sur les céphalopodes qui l’a conduit jusqu’aux eaux limpides d’Okinawa, Mathieu Guibé rend sa blouse de scientifique en 2012 pour se consacrer à l’édition. Il occupe dès lors un poste au sein des éditions du Chat Noir et co-fonde en 2017 avec Hicham Ayoub Bedran les éditions LYNKS. 

Non content de publier de nombreux auteurs, lui-même joue de la plume (sur les terrains de Badminton qu’il affectionne et dans ses écrits) depuis quelques années, puisqu’après quelques recueils autoédités et une incursion dans le monde du manga avec Pity(Humanoïdes associés), sort son premier roman Even dead things feel your loveaux éditions du Chat Noir. Texte vampirique sombre et torturé qui saura attirer l’attention du public. L’auteur effectue alors un grand écart pour donner naissance à Elvira Time, une saga déjantée, geek et illustrée (par Elodie Marze puis Diane Özdamar) dans un univers très buffiesque. Suivront plusieurs autres collaborations : Tragic Circus, co-écrit avec Cécile Guillot, qui renoue avec les ambiances mélancoliques chères à l’auteur, Cosmographiaavec Nicolas Jamonneau et plus récemment la saga Ashes falling for the Sky, co-écrite avec Nine Gorman aux éditions Albin Michel. 

Le succès de cette duologie lui permet d’affirmer auprès d’un nouveau public son goût pour les histoires romantiques et les personnages torturés. Des thématiques proches de l’humain qu’il affectionne et aborde de nouveau dans Run Away – Courir pour toiaux éditions Akata, roman illustré par Sinath. 

Avec de nouveaux projets plein la tête et de nouvelles ambitions, Mathieu Guibé poursuit son parcours, s’apprêtant à délivrer la conclusion à sa saga Elvira Timeet à voir renaître Even dead things feel your lovesous un nouveau titre au sein du label Naos, Lorsque nous étions morts.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Les publications de GUIBE Mathieu

Run Away

« Dès notre naissance, nous courons après la vie, car à la seconde même où nous ouvrons les yeux, elle s’effeuille déjà, aussi éphémère que les pétales d’un cerisier en fleur.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.